S’automotiver pour performer

motivation

Dans un environnement économique et social de plus en plus exigeant et mouvant, tout individu peut rencontrer des phases de démotivation et de baisse d’énergie.

Chaque phase négative qui vient à durer comporte alors des risques comme le stress, (« j’ai le sentiment de ne plus maîtriser la situation »), la fatigue (« je n’en peux plus »), ou la perte de confiance (« je n’y arriverai jamais »). Stress, fatigue et doutes sont autant de pertes pour l’entreprise et de risques pour l’individu.

Or, dans un monde complexe où la créativité et l’inventivité font la différence, développer l’énergie des équipes est un investissement incontournable pour l’entreprise. Mais comme la motivation ne se décrète pas, l’entreprise ne peut faire à la place. Son devoir est de faire en sorte que chacun soit le plus acteur possible de sa motivation.

C’est-à-dire que dans un contexte de plus en plus exigeant et complexe, où tout est devenu à la fois urgent et important, la capacité d’un individu à s’auto-motiver, est devenue autant une nécessité, qu’une compétence à accroître pour chacun… Dès lors le développement de niveaux d’énergie et de motivation, en soi et autour de soi, devient un enjeu central.

Comme toute compétence, l’auto-motivation est le fruit d’un apprentissage et d’un entrainement, fondé sur des méthodes et des pratiques précises.

Laisser un commentaire