Obama : les clés de son management

Adulé ou décrié, quelles sont les clés du management de Barack Obama ?

Image de prévisualisation YouTube
Le Discours modèle d’Obama qui a fait la différence pendant les primaires de 2008
 

1/ Simplifier le Changement

C’est en apportant des marges de liberté à ses collaborateurs qu’Obama arrive souvent à  déjouer les résistances au changement. De même il a un réel talent pour fonder son action sur des messages simples. Lors de sa campagne Obama a ainsi su construire un message clair, capable de susciter le soutien du plus grand nombre (« Yes, we can »).

2/ Souder une équipe complémentaire

Dans une posture de « servant leader », Obama a proposé à son ancienne rivale de rejoindre son administration. C’est un dirigeant qui sait soutenir son équipe, avec de grandes qualités d’écoute et d’intégration des idées nouvelles. « Toute personne qui fait du bon travail est souvent félicitée publiquement ».

3/ Développer la maîtrise de soi

Enfin Obama s’est construit la réputation d’un leader faisant preuve de simplicité, de respect et d’humilité. Il ne cherche pas à démontrer son pouvoir ostensiblement. En cas de difficulté il ne cherche pas de coupable, mais des solutions.  » Après l’échec aux primaires dans le Texas, Obama a réagi avec calme et professionnalisme. Il n’y a pas eu de réprimandes contre son équipe de campagne, simplement une discussion sans heurts sur les dysfonctionnements et les moyens d’y remédier.»

Memo > Comme beaucoup de grands leaders, Obama apparaît ainsi comme un manager paradoxal qui incarne à la fois la directivité de hautes ambitions, une simplicité humaine ancrée et un management collaboratif d’envergure.

Référence > Livre « Barack, Inc : Leçons d’une campagne exceptionnelle » par Barry Libert et Rick Faulk

 

Laisser un commentaire