Les clés pour rebondir après un échec

000_DV1796630

Le 8 juillet 2014, le Brésil est éliminé de sa coupe du monde en perdant contre l’équipe d’Allemagne. Ce ne fut pas qu’une simple défaite ; ils perdaient la demi-finale de leur mondiale par un score cinglant de 7 à 1. Ils devaient malgré tout à jouer la petite finale, pour la troisième place, face aux Pays-Bas, 4 jours plus tard. Comment se relever après une telle défaite ? Comment Felipe Scolari (sélectionneur Brésilien) a pu remobiliser son équipe après cet échec ?

Que ce soit sur un terrain vert ou dans une entreprise, comment se relever ? Quels leviers le manager doit-il actionner pour remobiliser son équipe ?

Accepter sans dramatiser

La première étape et d’accepter l’émotion ressentie : la colère, la tristesse, l’abattement, elle doit être exprimée. Le plus vite sera le mieux. L’objectif pour le manager est d’éviter le piège de chercher des coupables ou de tomber dans le syndrome « si seulement» ou « on aurait dû… » Le manager doit, après un échec, être encore plus à l’écoute de ces collaborateurs et des signaux faibles, car la démotivation guette.

Être l’exemple

Il doit montrer l’exemple et assumer ses responsabilités. Peu importe ses responsabilités, en tant qu’importateur de stress et exportateur d’énergie, c’est à lui de remobiliser. Sans masquer ses propres émotions, sa vulnérabilité donc son humanité font partie de sa crédibilité. Partager l’émotion d’abord, accepter l’échec ensuite, Importer toute ou partie de l’échec après et visualiser un futur à construire enfin. Affaiblie psychologiquement, l’équipe a besoin d’une personne lui permettant de lui montrer la bonne voie à suivre, le chemin qui lui fera sortir « la tête de l’eau » et la mènera à relever un nouveau défi.

« L’échec n’est pas le contraire de la réussite, c’est son brouillon »

Partager, accepter, importer et seulement après visualiser le futur et les nouveaux objectifs. Ce futur se construira grâce à la compréhension des raisons l’échec, par la réaffirmation des forces comme point d’appui et par la correction des erreurs. Analyse à réaliser avec les principaux acteurs concernés afin que l’échec soit la graine des futurs réussites.

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

Laisser un commentaire