Le redshirting, ou comment voir dans un redoublement un bénéfice

Alors qu’en France, les parents ont l’obsession de l’année d’avance pour leur rejeton à l’école, un mouvement inverse se développe aux EU : le redshirting.

Le redshirting consiste à tout faire pour convaincre les instituteurs d’accepter que leur enfant entre à l’école avec…. Un an de retard!! (environ  10% des enfants).Il semblerait que cela favorise la réussite de l’enfant.

À l’origine, une étude d’un psychologue canadien, relaté par Malcolm Gladwel dans un ouvrage récent aux EU qui montre que les meilleurs joueurs dans les équipes de Hockey sont nés en début d’année. Cela n’a aucun rapport avec les astres mais renvoie à un mécanisme extrêmement important en management : l’auto-confirmation du prof et ses attitudes face aux élèves. L’enseignant est tout simplement plus impressionnés par les aptitudes et performances supérieures de ces élèves légèrement plus matures qui bénéficient de plus d’attention, sont davantage sollicités et sélectionnés dans les bonnes équipes. Il se crée un avantage cumulatif qui fait qu’à 13 ou 14 ans l’enfant né en début d’année sera effectivement meilleur. Avantage d’autant plus important qu’aux EU, le niveau en sport et l’appartenance à une équipe peut être un critère important de l’entrée à l’université. Dans une classe, un élève un peu plus mature (et 6 mois de différence à 4 ou 5 ans, c’est énorme (10 à 15% du temps de vie!) se différencie, participe davantage, gagne en confiance en lui… quand un plus jeune pourra être perçu comme hyperactif alors qu’il manque un peu de maturité.

Autre phénomène qui agit sur l’attitude de l’enseignant, même s’ils s’en défendent : ces élèves facilitent leur vie ; ils sont davantage capables de se concentrer et de s’investir dans un environnement structuré.

Inutile de signaler que ces nouveaux comportements concernent pour le moment les classes les plus favorisées. Un parallèle peut être fait avec la pédagogie Steiner dans les écoles du même nom en France et dans le monde : le niveau de maturité de l’enfant est un critère clé pour commencer en CP.

À noter que les enfants dans ces écoles, outre le fait qu’ils acquièrent une très grande confiance en eux, développent selon la même importance des compétences artistiques, créatives et intellectuelles et ce … en prenant un an de retard sur le cursus classique français. Ils ne s’en portent pas plus mal.

L’exemple du redshirting montre particulièrement à quel point le regard et les a priori du maître, du manager, de l’entraîneur impactent son comportement et en retour sur les réponses et performances de l’autre. Triple induction que l’on appelle effet Rosenthal du nom du chercheur qui a maintes fois prouvé le phénomène : le fameux mécanisme Pygmalion.

Laisser un commentaire