Le lien, facteur de performance

Hommes d'affaires se donnant une poignée de main

L’entreprise a besoin de lien pour être performante

Voilà maintenant 5 ans que le monde vit au bord du précipice avec ses effets connus : informations alarmistes, incertitudes et menace.
Au quotidien, les technologies de l’information sont entrées dans nos vies avec leurs effets diffus : accélération des rythmes, temps surchargés, individualismes, contacts virtuels sur les relations IRL (pour in real life)

Sur fond de mutations majeures, nous sommes de plus en plus informés, connectés, virtuellement reliés, mais de moins en moins en liens, de moins en moins ensemble ou plutôt seuls ensemble
Car être connecté, qui plus est à 10 000 amis, ne dit rien du lien, du partage avec l’autre, de l’être ensemble, de la qualité de la relation et de notre besoin vital de liens, de partage et de sens.

Les signes et pathologies de la carence de liens sont partout :

  • Au sein de la famille qui souffre de la dispersion de chacun de ses membres
  • Dans l’espace social où tout le monde se croise sans se voir
  • Au sein de l’entreprise où les signes de démotivation, de désengagement, de mal-vivre se lisent partout par assèchement de reconnaissance, comme si la performance était dissociable de la qualité de la relation

Signes de mal-être, du mal-vivre ensemble qui font de la société française une société qui semble usée, en burn-out, dépressive et pessimiste, c’est aussi pour ces raisons que l’on voit partout un intense besoin de rééquilibrage entre le virtuel et le réel, le distant et la présence, le lointain et le proche.

  • Les longues queues devant les musées ou encore la multiplication des AMAP (1600 à ce jour en France) prouvent ce besoin de proximité, de relation concrète.
  • Les commerces (banques comprises) qui cherchent à remettre du lien autour du produit et du service, ou encore Mc Donald qui teste le service à table sont autant d’exemples qui démontrent la volonté de tant d’entreprises de concilier efficacité économique et qualité managériale.

Car tout groupe humain tendu vers la performance doit mettre en son cœur la qualité des liens.
De cette qualité naît l’envie de gagner, le plaisir de travailler ensemble, le désir de progresser, d’apprendre et se développer.

Cette qualité des liens est constituée à la fois d’une intention, de principes fondamentaux de l’organisation et de compétences managériales et elle repose sur :

  • Le respect inconditionnel de l’autre sans lequel le débat n’est même pas pensable
  • Le regard bienveillant vis-à-vis de l’autre, indissociable, dans l’entreprise tendue vers la performance, avec un haut niveau d’exigences
  • L’attention portée à l’autre, preuve de son existence comme semblable, comme égal absolu
  • Les signes de reconnaissance exprimée à l’autre dans ses réussites, ses progrès, ses efforts
  • La réceptivité aux signaux faibles de démotivation et la façon de les aborder ensemble
  • Le plaisir de rencontrer, de se confronter à la différence et, ensemble, de coopérer vers un but commun

Qualité de liens et performances en quelques questions

Le climat social, managérial et motivationnel de l’organisation est régulièrement « photographié »

  • Baromètres de climat interne
  • Les résultats sont analysés, « débriefés » en transparence et en équipe et donnent lieu à des plan d’amélioration

Les principes et convictions managériales communs sont explicites et partagés

  • Il existe un référentiel managérial ou équivalent
  • Il est partagé avec l’ensemble des équipes
  • Le management est l’objet d’échanges internes avec les équipes

Les managers possèdent les compétences managériales requises

  • C’est dans l’entreprise un critère de recrutement
  • Ils sont formés
  • Le management est au cœur de la dynamique d’évolution de l’entreprise

Ils sont accompagnés et évalués sur la qualité de leur management

  • La qualité et les performances managériales sont au cœur des entretiens d’accompagnement, au-delà des chiffres et de l’opérationnel.
  • Elles sont au cœur de l’évaluation et de la détection des potentiels.

Laisser un commentaire