La Psychologie du Bonheur

bonheur1

La Psychologie Positive est un domaine de recherche en plein essor depuis ces 15 dernières années, qui a pour finalité d’étudier et de renforcer les émotions positives, « qui nous permettent de devenir de meilleurs êtres humains, tout en éprouvant une plus grande joie de vivre ».

Comme l’explique Matthieu Ricard, la psychologie positive « ne consiste donc pas à positiver en essayant de voir la pauvreté, la maladie, la violence et autres souffrances, sous un jour plaisant ». Elle vise simplement à développer et à renforcer les états de bonheur et d’homéostasie psychologique.

Ce qui commençait à devenir une nécessité, puisque il existe encore à ce jour plus de 136 000 articles scientifiques sur la colère par exemple, et seulement 9500 sur la joie ou le bonheur. Or « se contenter d’éliminer la tristesse et l’anxiété n’assure pas automatiquement la joie et le bonheur. La suppression d’une douleur ne conduit pas nécessairement au plaisir. Il est donc nécessaire non seulement de remédier aux émotions négatives, mais aussi d’accroître les émotions positives. »

De même selon l’une des pionnières de la psychologie positive, Barbara Fredrickson : « Les émotions positives ouvrent l’esprit et élargissent la palette des pensées et des actions […] Elles engendrent des comportements flexibles, accueillants, créateurs et réceptifs. » Autant de caractéristiques qui sont actuellement au cœur des besoins des entreprises et du management de leurs collaborateurs. Comment s’adapter aux changements permanents ? Comment développer la créativité et l’innovation des individus ? Comment créer plus de coopération ? Comment développer des niveaux de motivation sans cesse plus élevés, dans des contextes souvent difficiles ?

Autant de questions managériales auxquelles la psychologie positive apportent de plus en plus de réponses pratiques et efficaces, pour le plus grand bonheur des collaborateurs et la performance des entreprises.

Laisser un commentaire